Agenda
EVENEMENTSMUPOP FR

Expo 2017 "Roll & Swing - Naissance de la batterie en France"

 

Expo temporaire Roll & Swing

 

Qui dit musiques populaires, dit instruments populaires. Parmi les cuivres, vents et autres claviers, qui vous donnent le La, il y a aussi cet instrument qui vous donne le pas : la batterie. Cette année, pour son exposition temporaire, le MuPop a choisi de mettre un coup de projecteur sur cet instrument en retraçant son histoire. « Naissance de la batterie en France » offre au public un flash back, de l’origine américaine de la batterie à son essor en France au sortir de la Première Guerre mondiale. A partir du 1er juillet, entrez dans l’univers de cet instrument, symbole de la modernité au temps des jazz et java, de Mistinguett ou encore des Beatles. Un voyage ludique et musical à travers notre histoire.

La France de 1917, anémiée par la guerre, découvre grâce à une compagnie de soldats américains, le Jazz et avec lui, la batterie.
Grâce à elle, le cœur de la France se remet à battre et les corps se décorsettent. La créativité des musiciens bridée par des années sombres rattrape le temps perdu.

 

La France a sa nouvelle icône : la batterie

Les tournées des musiciens américains demeurés en France après la guerre répandent la fièvre de la syncope et de la danse. La batterie arrive dans les bals qui la portent aux nues. Elle matérialise à elle seule le symbole de la liberté.
Décuplé par l’amplification, l’émulation des musiciens et la virtuosité des facteurs de batteries, l’instrument s’enrichira de trouvailles et d’inventions qui, toujours au XXIe siècle, font de la batterie, l’idole de la musique populaire.

L’exposition “Naissance de la batterie en France” retrace l’histoire de la batterie de son origine américaine à son développement en France jusqu’aux années soixante.
Au total, pour la première fois en France, plus d’une centaine d’objets sont rassemblés dont 33 batteries et Jazz-bands. L’exposition exhume de rares partitions originales américaines et françaises.
Trois écrans interactifs permettent de découvrir l’instrument sous tous ses angles.
35 films projetés sur 20 écrans mettent en lumière les origines de l’instrument ainsi que les jeux de prodigieux batteurs français et américains des années vingt à soixante.
47 points d’écoute complètent le parcours avec près de 2 heures de diffusion de musique.

L’exposition éclaire de façon didactique le rôle décisif des accessoires qui nous paraissent des plus banals aujourd’hui, comme la pédale de grosse caisse ou la pédale charleston.
Des instruments remarquables sont présentés sur des podiums individuels, au centre de l’espace. Notamment une très rare batterie française Imperator Mondus de Cirichelli & Consol datant de la fin des années vingt, entièrement recouverte de marqueterie.

Deux Jazz-bands spectaculaires sont présentés dans l’exposition.
Une batterie Jazz Idéal de Charles Blomme conçu à Roubaix peu après la Première Guerre Mondiale. Vertical et électrifié, mesurant près de 2 mètres, ce Jazz-band est exposé pour la première fois (prêt du Musée d’Art et d’Industrie de Roubaix).

 

> Dossier de presse

 

Instrument du mois : le serpent

 

Serpent

 

Le serpent est un instrument à vent grave, dont l'embouchure est appelé « bouquin ».

Bien qu'il soit en bois et recouvert de cuir, il fait partie de la famille des cuivres, en raison de son procédé d'émission de son car le musicien fait vibrer ses lèvres dans cette embouchure, proche de celle du trombone. L'instrument se présente sous forme de S d'où son nom de serpent.
L'abbé Jean Lebeuf (1687-1760) attribue l'invention du serpent à un chanoine d'Auxerre, Edme Guillaume. Il date cette invention de 1590. L'auteur ne cite malheureusement aucune source. L'origine du serpent reste donc en l'absence de documents difficile à déterminer.

Il est percé de 6 trous et comporte à son extrémité un bocal métallique sur lequel s'adapte l'embouchure souvent faite en ivoire ou en corne. Son timbre se marie merveilleusement avec la voix humaine surtout dans un grand espace comme une église. En effet le serpent a longtemps accompagné le chant liturgique et le chœur dont il renforçait la partie grave lors des offices religieux. Il fut durant plus de deux siècles voué essentiellement au soutien des formations vocales religieuses. Il restera un des instruments principaux à l'église jusque vers les années 1830, époque où il sera remplacé surtout par les orgues.

Vers le 18ème siècle, le serpent connaît une utilisation toute différente au sein des musique militaires. Et il va devenir un des instruments principaux de ces formations proches de l'orchestre d'harmonie actuel.

 

A l'affiche

Expo temporaire

Expo temporaire

 

Objet du mois

Objet du mois

Concert à venir

Concert à venir

 

Retour sur...

Retour sur

Evènements

Agenda

Agenda

 

Rétrospective Expo temporaire

Rétro expo temporaire

Collections

Affiches

Affiches

 

Ensembles constitués

Ensembles constitués

Guitares et amplis

Guitares amplis

 

Vielles

Vielles

Agenda

 Concerts, exposition temporaire, visites guidées, activités durant les vacances... Retrouvez toute l'actualité du MuPop !

Visites guidées, rencontres, concerts...

Session de moulage d'empreintes pour protections auditives
4 mai, de 16h à 18h30

Cette session s'adresse aux musiciens ou mélomanes qui désirent acquérir des protections auditives sur mesure ; sur réservation auprès de Mylène Dennery (mediation@109montlucon.com ; 06 46 64 54 51)

En partenariat avec le 109

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Montluçon Art Digital

MAD

Conférence « Art & Numérique : une intersection sensible et poétique ».
Vendredi 19 mai à 18h

Dans le cadre de la manifestation M.A.D (Montluçon Art Digital) ayant pour but le dialogue entre plusieurs formes d’expressions artistiques contemporaines en lien avec les technologies numériques innovantes, conférence de Marie-Laure Desjardins, journaliste spécialisée en art contemporain, fondatrice du site d’information ArtsHebdo|Médias, en écho à l’installation “Une liaison contemporaine” aux Îlets et à l’exposition de Scenocosme à l'Orangerie du château de la Louvière.

En partenariat avec la résidence d'artistes Shakers ; entrée libre

 

Conférence : De l'histoire de l'art vidéo aux arts numériques
Mardi 23 mai à 18h

Par Gabriel Soucheyre, directeur de Videoformes, festival international d’art vidéo et cultures numériques à Clermont-Ferrand.

En partenariat la résidence d'artistes Shakers et France Intec Groupe Bourbonnais ; entrée libre

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Nuit européenne des Musées

Samedi 20 mai, de 20h à 23h

Visite famille

Venez visiter librement le MuPop en famille ou entre amis ! Des musiciens vous attendent au détour des parcours d'exposition, et vous feront découvrir les secrets de leur instrument...

Entrée libre et gratuite

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

NOUVEAUTE 2017 : Rendez-vous au Salon !

RDV au Salon

Au cœur du parcours instrumental, le petit salon 18e siècle de l'hôtel Charnisay désormais équipé de vitrines accueillera chaque trimestre une exposition thématique, plus particulièrement autour des dernières acquisitions et donations reçues par le MuPop.

Le musée s'enrichit en effet régulièrement : les instruments et objets sont inventoriés, photographiés, étudiés, parfois restaurés, avant d'être présentés au public sous diverses formes : exposition, publication... Le salon permettra également de présenter des travaux réalisés par des élèves venus en visite au musée, autour des arts plastiques, de la lutherie et de la musique.

Historique

Du « Musée de la vielle » au MuPop

Le musée de Montluçon ouvre ses portes en 1959, dans l’enceinte du château des Ducs de Bourbon dominant la ville. Généraliste, il présente l’histoire et l’ethnologie locale au travers de collections hétérogènes comptant quelques vielles. Ce « curieux instrument » est considéré comme un « élément de la culture populaire locale » par Jean Favier, le concepteur du musée, qui perçoit son fort potentiel identitaire.

 

Durant les années 60/70 la collection de vielles enrichie par des dons, des dépôts et des acquisitions, prend une ampleur telle que le musée de Montluçon se transforme en musée de la vielle.

En 1993, le musée fait l’acquisition d’une importante collection de cornemuses de Jean-Michel Renard, et marque une extension du champ musical traditionnel. En 1997, l’exposition de guitares électriques « Guitares, guitaristes, bassistes électriques » - une première en France - marque le virage vers les musiques contemporaines électro amplifiées. Le champ du musée s’étend désormais des musiques rurales du XIXe siècle au rock en passant par les fanfares, le musette, le swing, le jazz… : bref, les musiques populaires.

 

Un champ musical que le musée n’aura de cesse, dès lors, d’explorer à travers de multiples expositions : Du musette au hip-hop, André Messager (compositeur et chef d’orchestre montluçonnais qui a marqué l’histoire de l’opérette), les guitares Jacobacci, etc. Elles permettent à la fois de restituer ce travail au public et de développer les collections, désormais les plus importantes de France en matière de guitares électriques, vielles et de cornemuses. Le musée de la vielle devenu trop étroit pour accueillir toutes les collections laisse aujourd’hui sa place à un nouveau projet plus ambitieux répondant à des critères scientifiques et culturels précis.

Historique

Les Partenaires

Les partenaires publics pour la réalisation du bâtiment :

Le Mupop est un musée de la communauté d’agglomération de Montluçon, labélisé Musée de France et créé avec le soutien de :

  • de l’europe (POMAC)
  • du Ministère en charge de la culture (DRAC de la région Auvergne)
  • du conseil régional de l’Auvergne
  • du POMAC
  • du conseil générale de l’Allier
  • la Ville de Montluçon

Les partenaires professionnels, techniques et scientifiques :

  • IDHE (UMR 8533) CNRS, Université Paris1 Panthéon-Sorbonne
  • ITEMM du Mans
  • MuCEM
  • Musée de la musique

Spa les Nériades

Nouveauté 2015 : Week-end Bulles de Culture

(2 jours/1 nuit en hôtel*** avec petit-déjeuner ; à partir de 180€/1 pers. et 297€/2 pers.)

Envie de concilier soins du corps et de l’esprit ? Le Spa les Nériades vous permet de profiter d’un programme de soins complet associé à la visite de deux sites culturels d’envergure nationale : le CNCS (Centre National du Costume de Scène, situé à Moulins) et le MUPOP (Musée des Musiques Populaires, situé à Montluçon).

Au programme : 1 accès à l’espace sensoriel (1h30), 1 massage* sous pluie d’eau thermale (20 min), 1 gommage réveil des sens (20 min), 1 massage*42 mouvements Payot (30 min)

+ 1 nuit en hôtel*** avec Petit-Déjeuner

+ 1 entrée au CNCS : disposant de la plus prestigieuse collection de décors et de costumes de scène (déposés par la Bibliothèque nationale de France, la Comédie Française et l’Opéra national de Paris), le CNCS dispose d’une exposition permanente dédiée à Noureev et de deux expositions temporaires chaque année. www.cncs.fr

+ 1 entrée au MUPOP : riche d’un fonds de plus de 3500 instruments de musique, le MUPOP retrace l’évolution de la société française du 20ème siècle à travers les musiques populaires de chaque époque (fanfares, swing, yéyés, ...). www.mupop.fr

Info pratique : les trajets pour se rendre aux musées sont libres et à la charge des participants.
 
Nériades

Les Partenaires PolnaExpo

PolnaExpo
Carrefour Conseil Général  INA  France Bleu 
Interiale Mutuelle Dalkia
Carrefour Montluçon

Les Photos à Télécharger


Veuillez sélectionner votre photo et faite un "clic droit" dessus puis "Enregistrer l'image...".

Copyright Ville de Montluçon et Atelier 4 pour les vues extérieures.

 -> Téléchargez l'ensemble des photos en HD (dossier zip)


PolnaExpo

Costumes, objets personnels, manuscrits, disques d'or... Du 21 juin au 31 décembre.

-> Téléchargez l'ensemble des photos en HD (dossier zip)


Michel Polnareff à Montluçon

Le 20 juin 2015 pour l'inauguration de la Polna Expo.

-> Téléchargez l'ensemble des photos en HD (dossier zip)


Salle des machines - ouverte depuis le 1er février


Quand de grands guitaristes visitent le MuPop…

Le 28 février 2014, le MuPop a ouvert ses portes à la crème des guitaristes français. Jean-Claude Rapin, Patrick Rondat, Michel Haumont et Norbert Krief, en concert au théâtre municipal pour les 10 ans de l’école Jeep Guitare, ont découvert le musée et les pièces exceptionnelles qui le composent. Un moment privilégié au cours duquel les virtuoses de la 6 cordes ont apprécié la qualité des collections et leur mise en valeur.

 


Sheila & Cerrone au MuPop

Voici quelques photos de l'inauguration de l'exposition French Disco avec Sheila & Cerrone, suivi du concert de cette dernière au Théâtre municipal G. Robinne le vendredi 20 juin 2014.

 


Patrick Hernandez au MuPop

Dimanche 12 octobre, s'est déroulée au MuPop une rencontre-table ronde autour de l'exposition « French Disco » avec Jean-Marie Potiez et Alain Pozzuoli, journalistes auteurs du « Dico du disco », en présence du chanteur Patrick Hernandez.


Mélody Mag

Le MuPop à l'honneur de l'émission Mélody Mag des 20 & 27 octobre. Vous pouvez les revoir en cliquant sur les liens ci-dessous :

Actualités

Informations Pratiques

Revue de Presse

Agglomération Montluçonnaise

Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise