Agenda

Parcours Musical

Consacrée aux répertoires et aux mouvements musicaux de la fin du XVIIIe siècle jusqu’aux années 90, cette vaste fresque historique enchaîne les séquences chronologiques à travers 6 espaces baignés d’ambiances éclectiques (musette, rock’n’roll...), animés par des spectacles visuels et musicaux (défilé de la fanfare, bal musette, festivals Pop...). La mise en vibration des parois renforce la sensation d’immersion.

Au cœur de ce parcours, la musique jaillit également des objets (instruments, photos, affiches, pochettes de disques, émissions de télé, scopitones et clips...). Un système d’écoute individuelle par casque ouvert permet à chaque visiteur de composer son propre programme musical.

 

Les musiques du monde rural

La forme circulaire de l’espace évoque la succession des saisons et décline la musique et l’univers sonore du monde rural dans la société préindustrielle : travaux des champs, fêtes religieuses, chansons de veillées, danses…

 

Les fanfares

Née de l’Industrie et de la République triomphante de la fin du XIXe siècle, la fanfare est évoquée par une vaste procession de cuivres et percussions suspendue entre ciel et terre au milieu de drapeaux tricolores… avant de prendre vie, le temps du spectacle, dans la folle ambiance du boulevard.

Le bal musette

Né au XIXe siècle dans le quartier parisien de la Bastille de la rencontre des folklores auvergnat et italien, de la cornemuse et de l’accordéon, le musette est spectaculairement mis en scène dans ses lieux de prédilection : la place publique, la scène d’un dancing urbain,  un parquet de salon… qui s’anime au rythme des accordéons, batteries, banjos, guitares…

Le virage électrique

L’arrivée conjointe du Rock’n’roll et de la guitare électrique révolutionne le paysage musical français des années 60. La « musique des jeunes » est partout : dans les juke-box, la chambre des adolescent «yéyés» qui rêvent de fonder leur groupe, à l’image de celui formé par les «Rand’gers» en 1963 à Montluçon ; et jusqu’au Golf Drouot, ce temple français du rock qui a vu défiler les idoles : Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, les Who, David Bowie…

L’ère de la « Pop »

Symbolisée par les immenses rassemblements de Woodstock ou de l’Ile de Wight, mêlant psychédélisme, mouvement hippies et démesure sonore, l’ère de la pop est une explosion musicale sans précédent, faite d’éclectisme et d’expérimentation. La «pop expérience» est illustrée par une fresque de 119 pochettes de 33 tours et une immense vitrine consacrée à ses objets emblématiques : guitares et amplis, table de mixage, chaine HIFI…

Les années 80

Funk, rap, disco, rock français et alternatif… La libération de la bande FM et le passage de l’analogique au numérique portent la diversité des répertoires musicaux. A partir de 1981, la fête de la musique met en lumière l’ampleur des pratiques musicales amateurs, notamment électro amplifiées. Un bouillonnement à découvrir au cœur d’un local de répétition punk de la région parisienne et à travers de nombreux objets musicaux…

Vielle

Guitare

Parcours Instrumental 1

Parcours Instrumental 2

Actualités

Informations Pratiques

Revue de Presse

Agglomération Montluçonnaise

Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise Agglomération Montluçonnaise