Percussions

Visiter le MuPop c’est se laisser emporter par les musiques populaires. Le rythme dans la peau et la chanson dans la tête. La boîte à souvenir s’ouvre au fil des expériences. Les percussions ont toute leur place dans l’exposition permanente.
33 batteries
en collection

Les percussions sont fondamentales pour les musiques liées à la danse. Du tambourin provençal en passant par la grelottière du cabretaire puis la batterie, ces instruments marquent le rythme et donnent le mouvement. De toutes les percussions présentées au MuPop, c’est la collection des batteries la plus significative. Le musée dévoile de très beaux « Jazz-bands » des années 30, et met en valeur les batteries modernes des années 60 à 80, piliers indispensables des groupes de rock.

À la recherche d’un son toujours plus puissant, l’instrument devient au fil du temps de plus en plus impressionnant. L’invention des batteries électroniques, quant à elle, ouvre vers de nouveaux répertoires.

Pour découvrir ces instruments, le parcours instrumental propose une approche interactive.  Un écran tactile présente l’histoire de la batterie depuis le début du Jazz et son fonctionnement. Muni d’un casque et d’une paire de baguettes, le visiteur peut jouer sur une batterie électronique. Un set de percussions du monde qui se joue à la main est également disponible en libre accès.


Autour des percussions

En 2017, le MuPop proposa pour la première fois en France l’exposition temporaire « Roll and Swing : naissance de la batterie en France ». Au travers d’une approche historique, technique, musicale et sociologique, le musée s’intéressa à la genèse de cet instrument symbole des progrès techniques du 20e siècle.

La collection en images