L'ère de la pop

La culture pop ou comment traverser le mur du son à travers de nouvelles expérimentations musicales qui ont marqué l’histoire.

La culture « pop » !

Les corps sont en quête de sensations fortes, l’ère est à l’exploration. La technologie décuple les pistes : Folk, Blues, Funk… les artistes franchissent le mur du son.

Symbolisée par les immenses rassemblements de Woodstock ou de l’Ile de Wight, mêlant psychédélisme, mouvement hippies et démesure sonore, l’ère de la pop est une explosion musicale, faite d’éclectisme et d’expérimentation. La « pop expérience » est illustrée par une fresque de 119 pochettes de 33 tours et une immense vitrine consacrée à ses objets emblématiques : guitares, amplis…

Le mur de vinyles

Entre les années rock’n’roll/twist et celles du punk et disco, les disques vinyles 33 tours stéréo s’imposent comme standard d’écoute sur les électrophones et chaînes-hi fi. Ces albums témoignent d’une part d’un âge d’or de la création des jeunes groupes électro-amplifiés, d’autre part des métissages à l’œuvre ainsi que l’éclatement des catégories de classement musical. Les pochettes sont très décorées et colorées. Elles sont souvent enrichies des textes des chansons, de photographies des musiciens, ainsi que l’information diverses sur les questions du graphisme, de studios d’enregistrements, des instruments, La quasi totalité des groupes présents sont les créateurs de leurs textes et musiques.

Les collections associées
à cette expérience

Découvrir
la salle

Du graphisme et de la couleur avec un mur de vinyls extraordinaire et une immersion « vibrante » lors des grands festivals de la culture pop.